• Je ne sais plus sans toi...

     

    Sans toi, je ne sais plus manger sans pouvoir toucher ta jambe, de la mienne, sous la table, sans pouvoir tenir ta main, sans pouvoir te surprendre à picorer dans mon assiette.

    Sans toi, je ne sais plus regarder la télévision sans pouvoir sentir ton bras autour de mon cou, ta tête sur mes genoux, mon épaule au creux de la tienne, tes cheveux caressant mon visage, ta main qui se serre sur la mienne.

    Sans toi, je ne sais plus aller me coucher sans pouvoir croiser mes doigts aux tiens sous les draps, sans pouvoir sentir ta chaleur me réchauffer, ta tendresse m'envelopper, tes mots me bercer.

    Sans toi, je ne sais plus marcher dans la rue sans avoir envie de tenir ta main, d'entourer ta taille ou tes épaules.

    Sans toi, je ne sais plus rien faire en fait. Je me sens comme perdue là. Pour moi qui suis si câline, c'est trop dur cette impossibilité de te toucher, de te ressentir tout près de moi, tout contre moi, "collées serrées" comme tu dis. J'ai tellement besoin d'avoir ce contact permanent avec toi que, quelques fois, j'en ai même peur de te déranger, de t'ennuyer, à vouloir toujours ce "tout contre"...

    [T'as raison, moi aussi je me fais penser à Pucca qui ne peut pas se détacher de son Garu et qui n'a qu'une idée en tête, le câliner et l'embrasser sans cesse et sans relâche quoi qu'il soit en train de faire...]


  • Commentaires

    1
    Joliecoeur
    Samedi 21 Février 2009 à 13:42
    Ma Puce
    Ces 10 jours ont été très beaux, pleins d'amour, pleins de vie, pleins de toi et même si tout n'a pas toujours été tout rose, on a malgré tout avancé nous deux, l'une vers l'autre, on a même réussi à trouver l'équilibre, parfois... Moi aussi j'ai beoin de tous ces petits gestes, tu sais, ils me dérangent pas, au contraire, sauf si je les ressens comme un désir de m'avoir toute à toi au point de vouloir m'éloigner des autres, (de me vampiriser comme je dis des fois), de ceux qui font aussi partie de ma vie... Je t'aime... Et puis, ils sont ma pudeur et mon intimité à moi, alors en public oui j'ai du mal encore... même s'il n'y a pas que cela qui joue, Je sais oui j'assume pas tout encore...
    2
    L Amoureuze Profil de L Amoureuze
    Samedi 21 Février 2009 à 14:05
    10 jours
    merveilleux, oui... Mais après, tout ce vide... je n'arrive plus à m'y faire moi... c'était tellement beau, tout, même ce qui nous séparait avant est devenu beau à mes yeux, parce que du moment que je peux être près de toi je suis la plus heureuse du monde moi, c'est toi mon bonheur, Coeur...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :