• Je t'aime de si loin

     

    C'est trop difficile, tu sais, de te quitter, de vous quitter tous les 4, pour me retrouver seule ici, chez moi, dans ma maison toute vide d'amour, toute pleine de silence.

    A chaque objet, à chaque vêtement, que j'ai sorti de ma valise, j'ai découvert des petits cheveux de toi, comme des trésors que tu aurais semés là, pour moi, pour que je n'oublie rien de tout de ce qu'on a vécu, pour que je ne t'oublie pas, surtout pas toi. Je les ai tous pris dans ma main, puis j'ai serré mon poing sur eux, comme un trophée, si heureuse de les avoir découverts là.
    Puis j'ai réalisé que maintenant tu étais trop loin pour sécher mes larmes, pour me consoler, pour me serrer fort dans tes bras, pour tenir ma main, pour poser ta tête sur mes genoux ou au creux de mon épaule et me couvrir de baisers.

    Plus les kilomètres de voies défilaient derrière la vitre du train et plus je me disais que je m'éloignais de toi, que tu étais loin, si loin maintenant.
    Plus la valise se vidait et plus mon coeur se serrait et plus mes joues se couvraient de larmes, au souvenir des derniers jours passés ensemble, au souvenir de ton visage à la portière du train, du signe de ta main, des mots que tes lèvres murmuraient en écho aux miennes et que nous seules pouvions entendre, de notre sms identique, au départ du train et qui disait "Je t'aime", de ton ombre s'éloignant sur le quai alors que je refusais de la quitter des yeux...


    [Merci encore à C. pour Charlotte aux fraises. Dorénavant je refuse de boire mon café dans une autre tasse que celle-ci]


  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Février 2009 à 16:00
    y'a tant
    d'amour entre vous qu'il faut tenir le coup pour vous retrouver. je vous embrasse tendrement
    2
    Jeudi 19 Février 2009 à 16:03
    c'est toujours triste
    les retours de vacances, surtout en Amoureuse Bisous l'Amoureuze.
    3
    Joliecoeur
    Jeudi 19 Février 2009 à 16:13
    Pour moi aussi
    c'est dur, mon Amour. Me voici revenue à la montagne mais c'est pas pareil ici, sans toi. J'ai les enfants, ça m'aide oui car, pour eux, je dois rester debout. Mais rien n'est pareil, tu sais. Même le carré de chocolat que j'ai croqué en arrivant, en imaginant ton regard coquin et suppliant pour en avoir, n'avait pas la même saveur. Et tu sais, le grand, ce matin, avait ramené des croissants et des pains au chocolat pour tout le monde et il a eu un air triste en réalisant qu'il y en avait un de trop parce que... Tu me manques, mon Ange, tu nous manques. Je t'aime.
    4
    L Amoureuze Profil de L Amoureuze
    Jeudi 19 Février 2009 à 16:16
    C'est dur
    là de tenir le coup, merci Tendre Amante, je t'embrasse aussi
    5
    L Amoureuze Profil de L Amoureuze
    Jeudi 19 Février 2009 à 16:17
    Pire que triste
    c'est injuste là, injuste et terrible ce retour-là... Bisous Saxo
    6
    L Amoureuze Profil de L Amoureuze
    Jeudi 19 Février 2009 à 16:19
    Je n'en ai
    même pas moi de chocolat à la maison... De toute façon j'en veux pas, c'est toi que je veux, c'est toi que j'aime Coeur. J'aurais tellement préféré être là, ce matin, avec vous, pour manger mon croissant...
    7
    Jeudi 19 Février 2009 à 17:40
    Douce pensées
    pour vous deux
    8
    L Amoureuze Profil de L Amoureuze
    Jeudi 19 Février 2009 à 22:45
    Merci Ma Sérénité
    de douces pensées de nous 2 également pour toi...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :