• Les femmes, les enfants, l'amour...

     

    Je sais qu'avec le temps je me ferai à la présence des enfants. Je les aime déjà tu sais. Je pense souvent à eux, très souvent, sans te le dire toutefois, sans que tu t'en doutes même, en silence... Je ferai tous les efforts possibles pour toi, pour eux, pour nous parce que, maintenant, mon seul objectif est de fonder une famille avec vous, de venir m'incruster, me faire une petite place auprès de vous et qu'on vive heureux et libres. Je donnerai tout de moi pour parvenir à réaliser ça, ce rêve-là, auprès de la femme que j'aime tant...

    On n'a pas la même vie, c'est vrai et c'est certainement pour ça que c'est plus difficile. Toi, tu as choisi d'avoir des enfants, moi j'ai une vie de libre-solitude, d'abord forcée, puis consentie, acceptée et enfin choisie parce que, finalement, je m'y suis faite, parce que je suis éprise de ce vent nouveau de liberté.

    Bien sûr, je ne connaîtrais jamais le sourire de mes enfants, ni leurs joies ni leurs chagrins, ni leur tendresse ni leur amour... J'ai la maigre compensation de la liberté. Est-ce suffisant pour vivre heureux, en harmonie avec soi-même, avec les autres ? Je dois paraître bien égoïste, bien jalouse... Oui, toujours ce mal qui me ronge et qui me cause tant de peines dans le coeur lorsque je me sens "coupée" de toi, comme mise en retrait, "éludée", dès qu'on est interrompues au téléphone, par exemple, par la présence et les sollicitations de l'un de tes enfants.

    Moi aussi je veux le bonheur de tous, ensemble, en famille. Moi aussi je veux des vacances communes, des sorties communes. Mais j'aime aussi tant, tout comme j'en ai besoin, de me retrouver seule avec toi, sans intervention extérieure, juste nous 2...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Février 2009 à 14:22
    oh que oui
    J'en aurais des choses à dire... Biensûr qu'il sont importants ces moments à deux... Juste à deux... Pour se ressourcer, se recharger... Et ça ne veut pas dire pour autant qu'on met ses enfants de côté... Je comprends ce que tu ressens. parce que ce vent de liberté je le découvre aussi. Même si j'ai moi aussi un enfant. C'est une vie nouvelle qui s'ouvre à toi. Elle te fait peur parce qu'elle est inconnue mais si délicieuse pourtant... Tu l'aimes Femme et tu l'aimeras Mère aussi... Parce que tu l'aimes... tout simplement. Et si tu ne parviens pas à dépasser cela alors c'est que tu ne l'aimais pas pour ce qu'elle est mais pour ce que tu aimerais qu'elle soit et ça, elle ne pourra jamais plus l'être... TOUTE à toi. Douce pensées pour toi l'Amoureuze. N'aies pas peur des enfants... Ils ne sont qu'Amour en plus... Même si je t'accorde que c'est parfois bien difficile aussi !!!
    2
    Joliecoeur
    Dimanche 1er Février 2009 à 15:37
    Mon Amour
    Je comprends tes peurs tes craintes tes réticences... Arriver comme ça dans l'inconnu en laissant tout derrière soi c'est loin d'être facile, pour ça que je te dis: donne toi le temps qu'il faudra..." Quand au reste... Tu me rappelle moi a un certain moment de ma vie, ou j'ai aimé une certaine forme de liberté... J'en ai profité un temps et puis... La liberté n'existe vraiment que quand on est seul... Tu te poses pas les bonnes questions: veux tu être libre ou être heureuse puisqu'apparemment, cette liberté ne te suffit plus? " Les enfants te font peur, tu as peur qu'il te chassent, qu'ils soient comme de l'amour en moins pour toi... Regarde bien au fond de toi, tu verras que là ou te sens éludée, mise en retraite il n'y a rien de plus qu'une mere qui doit faire ce qu'elle a faire, une femme qui doit travailler... bref qui a une vie comme tu as la tienne... Mes enfants sont là, mais ne te "chasseront" pas, parce que tu es la femme que j'aime, mais je les aime aussi...
    3
    Dimanche 1er Février 2009 à 19:32
    LES FEMMES, LES ENFANTS, L'AMOUR...
    Si je peux choisir je prends que les femmes (lol). Bonne soirée ma bellle ^^ gros bisous.
    4
    Minouchka
    Lundi 2 Février 2009 à 11:05
    je
    pense que la présence d'enfants autour de toi doit te faire énormément de bien car je sais que tu es comme moi et que tu as conservé ce coeur d'enfant. Enfin cela dépend de l'âge qu'ils ont ? bise à toutes les deux :)
    5
    Minouchka
    Lundi 2 Février 2009 à 11:06
    par contre
    Adrien moi je prends l'Amour !
    6
    L Amoureuze Profil de L Amoureuze
    Lundi 2 Février 2009 à 11:23
    Minouchka, oui
    comme toi, encore un coeur d'enfant moi mais là... j'avoue que j'ai du mal avec les enfants... enfin... Bises aussi :)
    7
    Mercredi 18 Février 2009 à 20:20
    celà doit être gai
    pour toi tous ces enfants qui t'entoure ... toi qui en voulait ! Bisous et bon retours l'Amoureuze
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :