• Mea culpa

     

    Je sais que je t'ai rendue malheureuse à cause de toute cette jalousie qui t'étouffait et dont je ne me rendais même plus compte... Quand je l'ai enfin réalisé, il était déjà trop tard, je t'avais déjà perdue, sans le savoir. Malgré tout, j'ai voulu comprendre d'où venait ce caractère changeant si brusquement en moi : bouleversement hormonal total... ça ne pardonne pas...

    Pendant que j'essayais de tout bien faire, de tout vite soigner, de tout bien régler en moi pour venir te rejoindre, pour être la femme presque parfaite qui saurait te rendre heureuse, toi tu cherchais comment me quitter... Moi, je croyais réellement que notre Amour était infini, qu'il était fort, qu'il résisterait à tout, je croyais que la magie nous enveloppait, nous protégeait, que rien ne pourrait nous séparer... Pendant cette semaine durant laquelle tu as voulu faire une pause, j'ai tout mis en oeuvre pour me retrouver et me reconnaître enfin, pour toi et les enfants, pour nos rêves... mais tu ne m'as pas attendue, tu es partie si vite et tu as cherché à rencontrer quelqu'un d'autre, parce que je n'étais plus celle que tu attendais, celle que tu voulais, celle que tu aimais. Pour toi, j'étais juste devenue l'empoisonneuse de vie, pas celle qui, avec tant d'espoir, de patience et d'amour dans le coeur, irait jusqu'au bout d'elle-même pour te prouver sa volonté et son Amour...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :