• Le petit jardin de nos secrets



    Le jardin commence à se couvrir des couleurs des fleurs. Il y fait bon déjeuner, dîner, se détendre, s'affairer. La chaleur des rayons de soleil printaniers dévoile aussi quelques premières senteurs, les parfums des bourgeons, des premières feuilles, de la terre encore fraîche, de l'herbe foulée. Si tu voyais comme il est beau et serein. J'y installe mes repères de début de saison, j'y plante, encore et encore, toujours plus de fleurs, d'arbustes, de boutures de toutes sortes, j'y expose les objets surannés que j'ai ressortis de la grange, maintenant réveillés de leur dormance hivernale.

    Il me manque tes repères à toi dans ce petit jardin... Il est trop bien ordonné, finalement. Il me manque ton brin de folie pour y mettre un peu de pagaille. Il me manque ta tasse de café fumant près de la mienne, ta jambe qui cherche le contact de mon genou, ton bras qui vient entourer mes épaules, tes cheveux que le vent du matin disperse sur tes yeux, la douceur de ton regard qui croise les nuages, ta voix qui ensorcelle mon cœur, le petit creux près de tes lèvres et ton grand sourire à embrasser...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :